td161004021
img-quadri
td160816056
antoine-watteau-la-chute-deau-avant-1715-collection-particulire

Le musée des Beaux-Arts / Valenciennes

Le musée des Beaux-Arts / Valenciennes

Le temple de l’Athènes du nord

Sa réouverture a fait grand bruit il y a un peu plus d’un an. Le musée centenaire, qui avait ouvert ses portes en 1906 dans la vague de création des musées des Beaux-Arts de province, avait connu deux ans de travaux. Un lifting nécessaire pour améliorer le confort des visiteurs, la visibilité sur les oeuvres et les outils technologiques actuels devenus indispensables dans un site culturel de cette envergure. L‘exposition retentissante de réouverture consacrée au peintre local chéri Antoine Watteau (et les paysagistes français du XVIIIe siècle) a tenu ses promesses et attiré près de 25 000 visiteurs. En point d’orgue la peinture „La Chute d’Eau“, l’une des rares représentations de paysage du peintre, redécouverte grâce à un collectionneur privé, est venue enrichir une collection déjà très étoffée. L’autre guest-star des lieux (le fonds le plus important au monde), le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux, occupe désormais toute la colonne vertébrale de ce temple de l’art de 4 400 m2. Baignées de lumière, mises en valeur par des murs au ton pierre de lune, les sculptures telles „Ugolin et ses enfants“, „Le Monument à Antoine Watteau“ ou „L’Amour blessé“ se dévoilent sous un nouveau jour. Autour de cette nef centrale, comme autant de chapelles, vous déambulez chronologiquement et thématiquement au fil de salles dédiées aux XVe et XVIe siècles, aux portraits et aux scènes de genre, aux paysages, au XVIIe siècle, XVIIIe, XIXe siècle (dans l’une des galeries latérales, l’autre étant dédiée à Rubens), et enfin XXe siècle. Jérôme Bosch, Frans Snyder, Jacob Jordaens, Hubert Robert, Edgar Degas, Eugène Boudin ou encore Félix Del Marle, le musée offre un véritable voyage à travers les chefs-d’oeuvre des grands maîtres, au fil de 240 tableaux et 160 sculptures. Magistral !

 

En 2017 : Jusqu’au 19 février, l‘exposition „Merci pour les restes !“ raconte les habitudes alimentaires à Valenciennes à la fin du Moyen-Age (XIVe au XVIe siècle). 99% des objets présentés ont été retrouvés à Valenciennes lors de chantiers archéologiques urbains ! Alors qu’y avait-il dans les écuelles de nos ancêtres ? Graines, ossements et fragments d’ustensiles reprennent vie autour d’enluminures et d’une scénographie qui, c’est certain, vous donnera envie de vous mettre à table ! Découverte de la cuisine médiévale, conférences par des archéologues du goût, projections de films et repas médiévaux, l’équipe a d’ailleurs concocté une programmation d’activités de fin d’année alléchante.

 

Musée des Beaux-Arts de Valenciennes – Boulevard Watteau – 59300 Valenciennes – Tél. : 03 27 22 57 20 http://musee.valenciennes.fr