_mg_1388-edit
body-chantal-thomass-1992-1993-dentelle-leavers-copyright-f-kleinefenn-copie
cape-milieu-19e-s-cidm
carte-postale-ancienne-collections-cdm
cour-intrieure-cit-de-la-dentelle-et-de-la-mode-crdit-f-kleinefenn
dmonstration-fabrication-dentelle-cdit-photo-f-collier
dmonstration-mtiers-leavers-crdit-photo-f-collier
dentelle-la-plage-dtail-vers-1926-coll-cidm-emmanuel-watteau
expo-givenchy-1966_robe-de-cocktail-noire-daudrey-hepburn-du-film-how-to-steal-a-million__-maison-givenchy_-luc-castel
expo-givenchy1985_ensemble-de-jour_-mrs-cornet-epinat_-luc-castel_
galerie-dentelle-a-la-main-crdit-photo-f-kleinefenn
galerie-des-mtiers-crdit-photo-f-kleinefenn
galerie-mode-crdit-photo-f-kleinefenn
galerie-visiteurs-crdit-photo-f-collier
jan15a
OLFA-4kposter-w36h52cm-WDafterfr
registres-dentelle-crdit-photo-f-kleinefenn
robe-de-bal-maggy-rouff-1960-copyright-f-kleinefenn
robe-jitrois-2002-dentelle-levars-cuir-copyright-f-kleinefenn
shao-yen-chen-tourism-promotion-1
vue-extrieure-cit-de-la-dentelle-et-de-la-mode-crdit-photo-f-kleinefenn
vue-galerie-crdit-photo-f-collier

La Cité Internationale de la dentelle et de la mode

La Cité Internationale de la dentelle et de la mode / Calais

En mode créatif

La dentelle fascine les créateurs, séduit les plus grandes stars internationales (Beyoncé au MTV Music Awards l’été dernier) et pourtant sa production locale décline inexorablement. Elle  offrit pourtant à Calais une place de capitale mondiale de la dentelle mécanique dans les années 30. La Cité Internationale de la dentelle et de la mode raconte cette histoire tout en inventant un avenir créatif à ce tissu né d’un savoir-faire exceptionnel.

Ironique et belle destinée que celle de l’usine Boulart ! Edifié au milieu du XIXe siècle, cet immense site aux allures de forteresse est passé de temple du secret dentellier à livre ouvert sur une épopée industrielle. Car ici, il y a près d’un siècle et demi, une dizaine d’ateliers concurrents dotés de métiers Leavers travaillaient côte à côte. Dans la cour intérieure, les deux tourelles-escaliers presque féodales permettaient aux ouvriers de rejoindre leur poste de travail sans pénétrer les uns chez les autres ! En 2009, s’ouvre une nouvelle page pour ce vestige industriel du quartier Saint-Pierre. La longue façade en verres sérigraphiés aux motifs des cartons Jacquart, repensée par les architectes Alain Moatti et Henri Rivière donne une légèreté incroyable à l’ensemble. Sur 2 500 m2, ce temple de la dentelle dévoile les savoir-faire, les techniques, l’histoire économique et sociale, les secrets de fabrication, mais aussi les aspects les plus contemporains de la dentelle de Calais. La muséographie combine subtilement archives, démonstrations et créations contemporaines. L’histoire est passionnante, depuis la dentelle à la main du XVIe siècle jusqu’à l’aventure industrielle démarrée en 1916 grâce à d’audacieux ouvriers anglais venus implanter ici des métiers à fabriquer le tulle. Associés aux cartons Jacquard, ils donneront des ailes à la production dentellière calaisienne. Au second étage, vous vibrerez à l’unisson du „tac à tac“ infernal des métiers Leavers grâce à la reconstitution d’une chaîne d’atelier.

Temple de la création

Parrainés dès l’origine par Chantal Thomass, les lieux se veulent un carrefour de la mode ouvert à la création contemporaine sous toutes ses formes. Bien sûr, ils racontent aussi l’évolution de la mode et de la silhouette féminine du début du XXe siècle à nos jours. Mais la Cité, dite „internationale“ ouvre surtout ses 500 m2 d’espace d‘exposition temporaire aux résidences et aventures les plus folles. Et on se souvient avec délice créations de la québecquoise Carole Simard Laflamme en 2012, des robes sculpturales et avant-gardistes d‘Iris Van Herpen en 2013, des oeuvres des artistes textiles de „Lace Effects 2“ en 2014 ou de la magie de l’univers Ballenciaga en 2015. Tout juste achevée, l’exposition „Décrayonner“ consacrée à la styliste Anne-Valérie Hash va laisser place à une programmation 2017 audacieuse, sous le signe de la mode taïwanaise et de Givenchy !

En chiffres :

Les collections : 10 000 pièces de dentelles – 3 200 costumes et objets liés à l’univers de la mode – 5 métiers en présentation – Des milliers de pièces d’outillages et équipements industriels. Le fonds documentaire : 1 500 registres d’échantillons – 2 000 livres – 12 000 revues de mode.

En 2017 :

  • Du 28 janvier au 23 avril : « Mode in Taïwan ». La 1ère exposition de 3 stylistes taïwanais (Apu Jan, Shao-Yen Chen et Mei-Hui Liu) dans un musée français, concrétisation d’un rapprochement depuis 2011 entre l’Association des Musées de Taïwan et la ville de Calais.
  • Du 15 juin au 31 décembre : « Hubert de Givenchy ». Une exposition exceptionnelle qui présentera l’univers du couturier autour de 70 tenues issues de prestigieuses garde-robes privées, des archives de la maison Givenchy ainsi que des collections des musées européens, dont l’important fonds Givenchy de la Cité de la dentelle et de la mode.

 

Cité de la dentelle et de la mode – 135 quai du Commerce 62100 Calais –  03 21 00 42 30 –  www.cite-dentelle.fr